Quel âge pour acheter une puff ?

Vous êtes mineur alors, n’essayez même pas de vous rendre dans une boutique de vente de puffs. Vous n’allez pas être servi, car pour acheter une puff, il faut etre majeur. Quelles sont les dispositions prises pour faire respecter cette décision ? Informez-vous ici.

Age pour acheter une puff  : vous n’y avez droit qu’au-delà de 18 ans

Quelque soit votre genre, l’âge pour acheter une puff est 18 ans. Selon l’article L 3513-5 du Code de la santé publique, le vendeur doit réclamer une preuve à l’acheteur afin de confirmer qu’il est bien majeur. Ceci avant de lui servir la cigarette électronique jetable.

Lire également : Les statistiques sur le marché du CBD en France

Voici quelques catégories de personnes à qui la loi interdit l’achat des puffs :

  • les mineurs ;
  • les non-fumeurs novices ;
  • les personnes souffrant des anomalies respiratoires.

Non seulement les intéressés inscrits sur cette liste n’ont pas accès à l’achat des puffs, mais ils ne doivent pas non plus en consommer.

A lire en complément : Quel forfait box+ mobile choisir ?

La législation interdit aussi l’usage des cigarettes dans les établissements scolaires et ceux ouverts à l’hébergement et la formation des mineurs. Également, au cœur des moyens de transports collectifs et des lieux de travail, vous n’avez pas l’autorisation de fumer des puffs.

Age pour acheter une puff : la réglementation en la matière

Sans une licence officiellement reconnue, vous ne pouvez pas vendre les cigarettes électroniques jetables. L’article 28 de la loi sur la santé impose des contrôles douaniers pour toute structure de vente des puffs.

Par exemple, les « grossistes puff » doivent se soumettre à cette injonction légale. Cela permet de contrôler la qualité des cigarettes électroniques jetables et d’assurer la sécurité dans le secteur. Les grosses publicités autour des puffs et autres cigarettes sont aussi défendues.

Interdiction des puffs aux mineurs : les raisons

Les puffs sont moins nuisibles que les cigarettes classiques. Cela n’implique pas que les cigarettes électroniques jetables sont dépourvues de toutes conséquences.

Les mineurs ont besoin d’une meilleure protection dans divers domaines. Ils ne sont pas encore entièrement conscients de tous leurs actes. Leur champ de discernement reste encore assez restreint.

Dans un tel contexte, il n’y a pas mieux que l’État pour protéger tous les citoyens selon leur niveau. La législation en vigueur qui interdit la vente des puffs aux mineurs s’inscrit donc dans ce cadre.

Au-delà d’une simple protection, c’est la santé des moins de 18 ans que le gouvernement préserve. Ils sont facilement influençables et peuvent donc devenir des fumeurs avérés partant juste des puffs et autres cigarettes électroniques.

Les puffs pour combattre le tabac : les mineurs fumeurs n’y ont pas droit

Avec les personnes majeures, les puffs peuvent aider à sortir du cercle de prise de tabac. Elles y ont droit, la loi le leur autorise. C’est tout le contraire en ce qui concerne les mineurs. Vous avez moins de 18 ans et vous êtes déjà accroc au tabac malgré toutes les dispositions légales en vigueur, pour arrêter de fumer, vous ne pouvez pas user des puffs.

Il faut plutôt faire recours aux spécialistes pour évaluer d’abord votre niveau d’addiction. Ensuite, diverses analyses doivent se faire pour détecter d’éventuelles maladies qui sévissent déjà chez l’adolescent.

Enfin, en fonction de ce tableau, des propositions de traitement vont se faire pour sortir le mineur de ce réseau de prise de cigarettes et de tabac.

ARTICLES LIÉS