Les couleurs du drapeau italien et leurs significations

Symbole d’autonomie et d’espérance, le drapeau italien fait la fierté du peuple. Il est subdivisé en trois couleurs de mêmes dimensions, dont le vert, le blanc au milieu et le rouge. La signification qu’on donne à ces couleurs est multiple en raison de l’histoire même du drapeau italien. Quelles sont alors leurs significations ?

Le vert

Selon une rumeur, le drapeau italie est une copie de celui français. De nos jours, on remarque aisément que les drapeaux français et italien sont semblables, sauf que le bleu du drapeau français est remplacé par le vert du drapeau italien. En se basant sur cette rumeur, le vert que comporte le drapeau italien aurait été donné par Napoléon, car le vert était sa couleur préférée. Dans ce sens, le vert contenu dans le drapeau italien n’a réellement aucune signification en tant que telle, il servirait juste à différencier la France de l’Italie.

A voir aussi : Samsung Galaxy S8 et S8 Plus commencent à recevoir Android 9 Stable Foot

Toutefois, selon d’autres sources, la couleur verte proviendrait de la couleur que portait la garde civile milanaise. Selon cette source, la couleur verte fut adoptée tout juste après la capitulation de Milan. Selon des sources poétiques, le vert signifie l’espoir. Elle engloberait l’espérance du peuple italien provoquée par la révolution française. D’autres personnes ont donné une signification géographique à cette couleur du drapeau italien. Pour eux, le vert fait référence à la plaine du Pô ou à la prairie italienne fraîche.

Le blanc

Tout comme le vert, la couleur blanche du drapeau italien reflète une multitude de significations. Sa première signification est d’origine spirituelle. Ainsi, le blanc du drapeau italien signifierait la foi. La foi en un meilleur lendemain, tout comme le drapeau français. Cette signification de la couleur blanche est la plus populaire, car elle met en lumière l’une des vertus théologales. La seconde fait référence à la géographie italienne. En effet, selon cette source, le blanc du drapeau italien fait référence à la neige des Alpes.

A lire en complément : Les 5 modes de transport principaux pour répondre à vos besoins logistiques

Les alpes, l’une des merveilles de l’Italie se retrouvent au centre de son drapeau. En effet, la blancheur du sommet de ces Alpes est traduite par la couleur blanche contenue dans le drapeau italien. Aussi, le blanc fait référence aux couleurs de Milan. Selon cette source, le blanc que contient le drapeau italien rendrait hommage à l’armée milanaise, traduisant ainsi la noblesse de leurs actes. Selon une théorie poétique, le blanc du drapeau italien, signifierait la farine. Cette théorie totalement divertissante prend racine dans le caractère absolument blanc de la farine.

Le rouge

Symbolisant le sang, la violence, le courage, la couleur rouge signifie presque la même chose dans tous les drapeaux. Dans le drapeau italien, il existe non pas une seule, mais plusieurs significations. La première est celle qui fait référence aux événements survenus pendant les trois guerres d’indépendance. Ainsi, le rouge symbolise le sang versé durant ces batailles.

Une autre source donne à la couleur rouge, un sens poétique. Selon ce sens, le rouge symbolise les nombreuses baies de framboise et de fraise peuplant l’Italie. Cette couleur prend aussi racine parmi les vertus théologales. Selon cette source, la couleur rouge signifie la charité. Le caractère religieux de cette nation a favorisé la propagation de cette signification. Pour finir, la dernière signification prend racine dans la géographie du pays. Selon cette théorie, le rouge du drapeau signifie le volcan.

L’histoire du drapeau italien

L’histoire du drapeau italien remonte au début du XIXe siècle, lors de la lutte pour l’unification de l’Italie. À cette époque, le pays était divisé en plusieurs États sous occupation étrangère. Le mouvement pour l’unification a été mené par plusieurs personnalités politiques et militaires, dont Giuseppe Garibaldi et Camillo Cavour.

En 1796, Napoléon Bonaparte envahit l’Italie et introduisit un drapeau tricolore dans toutes les villes qu’il conquit. Ce drapeau comportait des banderoles verticales bleue, blanche et rouge qui ont inspiré les couleurs du drapeau italien tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Le premier véritable usage officiel du Tricolore fut pendant la République Romaine en 1848. Ce n’était pas encore celui actuellement utilisé car il avait une autre nuance chromatique de vert ainsi que différentes dimensions entre ses trois bandeaux horizontaux. Cette période durera peu : dès juillet 1849 Rome tombera aux mains des soldats français envoyés par Louis-Napoléon Bonaparte afin de soutenir le pape Pie IX.

Par la suite, cependant, avec l’avancée progressive de l’idée nationale italienne, ce sont ces mêmes couleurs qui seront reprises à chaque fois pour identifier son concept unitaire même si elle ne sera adoptée comme emblème national qu’en mars 1861 lorsque Victor-Emmanuel II fut proclamé roi à Turin devant les représentants des différents états italiens.

Depuis lors, donc, jusqu’à nos jours, les couleurs du drapeau italien sont devenues emblématiques et ont une signification particulière pour chaque Italien. Le drapeau est omniprésent dans la vie quotidienne, lors des événements sportifs ou encore lors des manifestations populaires.

Les variations du drapeau italien à travers les siècles

Le drapeau italien a subi de nombreuses variations au cours des siècles. Au début, il était fréquent de voir le drapeau avec une bande verte plus foncée que la version actuelle. Les dimensions des banderoles ont aussi changé : par exemple, dans les années 1920 et 1930, le Tricolore avait des proportions différentes avec une bande centrale rouge plus large.

Plus tard, pendant la période fasciste sous Mussolini (1922-1943), le drapeau fut modifié pour inclure l’emblème du parti fasciste en son centre. Ce changement fut cependant aboli après la Seconde Guerre mondiale lorsque l’Italie est redevenue un pays démocratique.

Il existe aussi plusieurs versions régionales du drapeau italien, qui comportent souvent des éléments supplémentaires tels que des blasons ou autres symboles régionaux. Par exemple, en Sardaigne, on peut voir un mouton blanc sur fond rouge ajouté au Tricolore standard tandis qu’en Sicile un triskèle orne leur propre version.

Il faut souligner que même si ces variations existent sur le plan symbolique et traditionnel dans certains contextes comme les événements sportifs internationaux, seul le drapeau national officiellement reconnu est représentatif à l’échelle nationale ainsi qu’à l’échelle internationale.

De nos jours, donc, malgré quelques variations régionales ou influencées par différents mouvements politiques ou idéologiques, telles celles connues durant la période fasciste, le Tricolore est unanimement reconnu comme symbole de l’Italie dans le monde entier.

ARTICLES LIÉS