Dimensionner une installation photovoltaïque autonome en fonction de la consommation

Vous avez un site isolé et envisagez d’effectuer une installation photovoltaïque autonome. Il faut nécessairement disposer d’un système solaire capable de stocker une partie de l’électricité produite pour les périodes sans ensoleillement. La meilleure façon d’y arriver est bel et bien de dimensionner votre installation photovoltaïque autonome en tenant compte de la consommation journalière de votre maison. L’énergie de chargement des batteries devra également être évaluée selon d’abord la consommation quotidienne puis le nombre de jours d’autonomie recherché.

Méthode facile pour dimensionner une installation photovoltaïque autonome

La solution simple et rapide pour effectuer le dimensionnement d’une installation photovoltaïque autonome demeure de faire appel à un spécialiste du domaine. Il existe aujourd’hui de nombreux sites qui offrent cette prestation. Pour effectuer cette analyse, vous devrez simplement leur fournir quelques informations liées à votre habitation et à vos besoins en consommation. Les renseignements prennent en compte généralement :

A lire également : Quels sont les droits et les devoirs d’un citoyen européen ?

  • la localisation ;
  • la période d’occupation du bien ;
  • la consommation journalière maximale ;
  • la puissance maximale instantanée ;
  • l’exposition ou l’orientation de la toiture ;
  • l’inclinaison de la toiture ;
  • le pas d’ombrage ;
  • le nombre de jours d’autonomie souhaité.

Ces données suffisent pour dimensionner votre installation photovoltaïque autonome. L’avantage avec cette option est la garantie d’avoir une évaluation juste et plus précise. Cependant, vous pouvez toujours décider de le faire par vos propres moyens. Dans ce cas, il faudra suivre certaines étapes et réaliser certaines opérations.

Commencer par faire un listing de vos consommateurs

Puisque vous désirez dimensionner votre installation photovoltaïque autonome suivant votre consommation, il est évident que vous devez commencer par déterminer sa valeur. Faites donc une liste de tous les appareils et équipements électriques qui utiliseront de l’énergie quotidiennement dans votre maison.

A lire également : Les aliments à calories négatives. Maigrir en mangeant, c'est possible ?

Ensuite, il faudra multiplier simplement la puissance de chaque composant électrique par le temps d’utilisation estimé par jour ou par semaine selon vos préférences. Par exemple, vous avez 3 ampoules de 10 W que vous devez allumer 6 heures par jour et une télévision de 20 W que vous utilisez 3 heures par jour.

Votre consommation journalière sera équivalente à : (3 ampoules x 10 W x 6 heures) + (1 télé x 20 W x 3 heures) = 240 Wh/jour (Watt-heure par jour). 240 Wh sera donc l’énergie minimum que votre installation photovoltaïque autonome devra produire pour assurer vos besoins en électricité. Ensuite, il faudra effectuer le calcul sur toute la période où vous résiderez dans votre maison, soit toute l’année ou seulement une saison.

Le choix des panneaux solaires

installation photovoltaïque autonome

Le dimensionnement du panneau solaire doit se faire en tenant compte de la période d’exploitation de votre immeuble. Pour toute une année, il est recommandé de le faire en tenant compte de la période la plus défavorable au système solaire, soit en décembre. Pour effectuer votre calcul, vous devez considérer que durant ce mois, le panneau ne peut fournir que l’équivalent de sa puissance pour une heure d’usage.

Autrement dit, un panneau de 100 W produira 100 Wh/jour. Dans l’exemple précédent, la consommation s’évaluait à 240 Wh/j. Pour se prémunir de tout désagrément, il faudra donc opter pour un système de panneau solaire capable de fournir plus que 240 Wh/jr, soit 275 ou 300 Wh/jr.

Dans le cadre d’une utilisation pendant une saison positive, comme la période de mai à septembre, il faut considérer que le panneau peut produire l’équivalent de sa puissance maximum pendant au moins 3 heures. Ainsi, un panneau de 100 W fournira 300 Wh/jr d’énergie. Constatez qu’un seul panneau suffira pour votre installation photovoltaïque autonome.

Le choix de la batterie

Le dimensionnement de la batterie doit se faire sur la moitié de sa capacité pour pouvoir la préserver en bon état sur une longue durée. Par ailleurs, vous devez considérer 3 jours de stockage pour être certain d’avoir suffisamment de réserve. Pour le cas du précédent exemple, il faut commencer par déterminer l’énergie de stockage qui équivaut à la consommation multipliée par trois jours, soit 240 Wh/j x 3 jours d’autonomie x 2 = 1440 Wh.

Le facteur 2 est nécessaire pour prendre en compte la moitié de la capacité. Pour connaître maintenant la capacité de votre batterie en Ah (ampère-heure), il suffit de diviser cette valeur par 12, ce qui donne 120 Ah.

ARTICLES LIÉS