Quand est morte Rania ?

Rania est le prénom d’une jeune fille française qui a laissé des souvenirs homériques dans le cœur des internautes. Alors qu’elle était atteinte d’une maladie incurable, elle a montré au monde entier que la progéria n’est pas une fin en soi. Au final, la maladie a eu raison d’elle à l’âge de 16 ans.

Qui est Rania ?

Très connue sur les médias sociaux comme YouTube, TikTok, Facebook et Instagram, Rania est devenue en quelques semaines une personnalité suivie dans tout le monde entier. Cette jeune fille épatante et pleine d’énergie a su se faire une place auprès des stars.

A voir aussi : Maîtriser son stress au quotidien : astuces et stratégies pour une meilleure qualité de vie

Avec son humour contagieux, elle a su donner du courage à tous ceux qui souffrent d’une maladie incurable comme elle, à travers ses multiples posts sur les réseaux sociaux. Au-delà des frontières françaises, Rania est devenue une icône de courage et d’endurance devant les fatalités de la vie. C’est donc tout à fait normal que toute la planète soit en émoi depuis l’annonce de sa disparition.

Née dans la région d’Haute-Savoie en Annemase, Didek74 a démontré tout au long de son existence qu’on peut parvenir à ses rêves. En effet, c’est après avoir rencontré le célèbre youtubeur GameMixTeize qu’elle a connu l’ascension fulgurante qu’elle avait espéré sur ce réseau social. Par la suite, elle a même fait un son et un clip qui a eu un véritable succès. Morte à l’âge de 16 ans, le jeudi 15 octobre 2020, Rania, alias Didek74 restera à jamais gravée dans les mémoires des internautes pour sa combativité face à la maladie.

A lire également : Quel avis avoir sur le Vype Epod ?

De quoi est-elle morte ?

La maladie qui a eu raison de Rania est la progéria. Il s’agit d’une pathologie très rare qui a atteint une centaine de personnes dans le monde entier. Encore appelée syndrome de Hutchinson-Gilford, la progéria est une maladie rare qui accélère le vieillissement d’une personne. En France par exemple, 3 personnes en souffrent et 25 dans toute l’Europe.

Cette pathologie se reconnaît par une chute brutale des cheveux et un nez pincé. La personne souffre également d’arthrose et a une peau très fine. Les personnes qui sont atteintes de cette maladie ne grandissent pas vite et leur taille ne dépasse pas 1,10 mètre. En ce qui concerne le poids, il est relativement bas et n’excède pas les 15 kilos.

Au final, c’est un déclin musculo-squelettique qui est à l’origine des problèmes cardiovasculaires auxquels ces malades sont sujets. La seule chose positive à retenir est que la capacité de réflexion des personnes atteintes de ce mal n’est nullement affectée.

Les circonstances de sa mort

Les circonstances de la mort de Rania restent floues. Selon les premières informations recueillies, elle serait décédée chez elle dans son sommeil. Les membres de sa famille ont été alertés par l’absence inhabituelle de bruit provenant de sa chambre. Lorsqu’ils sont allés voir ce qui se passait, ils l’ont trouvée inanimée.

La police a ouvert une enquête pour déterminer les causes exactes du décès et vérifier s’il n’y avait pas anguille sous roche. Effectivement, au vu des caractéristiques particulières du syndrome dont souffrait Rania et qui affectait gravement son état physique, il faut souligner que, ces derniers temps, Rania était en proie à une profonde dépression et à un sentiment d’isolement croissant suite aux moqueries incessantes qu’elle subissait sur les réseaux sociaux. Elle considérait que personne ne pouvait comprendre ce qu’elle vivait et évoquait régulièrement ses envies suicidaires avec ses proches.

Il est donc possible que cette situation difficile ait aussi eu une influence sur le décès brutal de cette jeune fille atteinte d’une maladie rare depuis la naissance.

Son impact sur sa communauté et son héritage

La mort de Rania a bouleversé sa communauté et ses proches. Elle était connue pour son courage, sa force de caractère et sa positivité face à la maladie. Malgré les difficultés qu’elle rencontrait au quotidien, elle avait toujours su garder le sourire et inspirer les autres avec son histoire. Sa disparition soudaine a provoqué une grande tristesse parmi ceux qui l’ont côtoyée.

Dans un élan de solidarité, des milliers de personnes lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux en partageant leurs souvenirs de Rania ainsi que des messages d’espoir à destination des personnes atteintes de maladies rares comme celle-ci. De nombreuses associations se sont aussi mobilisées pour sensibiliser le public aux problématiques liées aux maladies orphelines.

Le décès tragique de Rania est aussi un rappel poignant du besoin urgent d’accroître la recherche sur ces affections peu communes dont souffrent beaucoup trop souvent des individus isolés et vulnérables.

Même si cette jeune fille n’a pas vécu assez longtemps pour réaliser tous ses projets ni profiter pleinement des envies qui l’animaient depuis longtemps, elle aura marqué indéniablement son passage ici-bas par son courage exemplaire dans l’épreuve difficile que fut sa vie mais aussi par le grand nombre d’individus touchés par ce drame humain aujourd’hui.

ARTICLES LIÉS