Comment la crise sanitaire a bouleversé le monde des affaires

Le fonctionnement des entreprises a connu des transformations d’envergure qui ont persisté même après la crise sanitaire. Le travail à distance, la communication virtuelle au moyen de la technologie, une résilience pour les chaînes d’approvisionnement, ce sont quelques réorganisations perçues dans le monde des affaires.

Zoom sur comment la crise sanitaire a bouleversé le monde des affaires.

A lire en complément : Comment financer l'achat d'un terrain agricole ?

Une place de choix est accordée au télétravail

Acquis social hérité du confinement, le télétravail a pris une place importante au milieu des habitudes de travail. Le travail à distance est une organisation différente qui présente plusieurs avantages aussi bien pour les créateurs d’entreprise que pour les travailleurs.

Ces derniers profitent d’un gain d’autonomie dans leur vie professionnelle et d’un gain de temps utile à leur productivité. Tandis que les employeurs y perçoivent des économies potentielles. Le télétravail réduit en effet les surfaces de bureau et la consommation d’énergie aussi. Il faut tenir compte de cette révolution sur le marché de travail avant de s’avancer dans le monde des affaires.

A voir aussi : Vogue Agence : Faites vous accompagner par des professionnels pour organiser votre séminaire commercial en France

La chaîne de réapprovisionnement est réécrite

La résilience est la nouvelle qualité que les entreprises s’évertuent à développer après cette crise sanitaire. Non seulement, elles résistent à cette épreuve brutale, mais elles parviennent à en tirer grand profit pour se renforcer.

Dans ce processus de résilience, les fabricants n’hésitent pas à réécrire leur chaîne d’approvisionnement. La réduction de la dépendance aux fournisseurs est de plus en plus flagrante.

Les PME raccourcissent leurs chaînes d’approvisionnement pour augmenter la visibilité et réduire les risques. Elles amassent des brevets dont elles peuvent potentiellement tirer des revenus. Elles se mettent également à l’abri d’une rupture de leur chaîne d’approvisionnement en raison de la défaillance de fournisseurs stratégiques.

Comment la crise sanitaire a bouleversé le monde des affaires

L’utilisation plus ancrée des vidéos

Existants bien avant la COVID-19, la visioconférence et les webinaires ne sont pas des pratiques récentes. Alors que les visites sur place et les salons d’exposition deviennent des canaux de communication perdus par les entreprises, les outils et technologies sont se plus en plus utilisés.

Zoom, WebEx, Google Hangouts et Skype, sont des outils de réunions virtuelles dont les niveaux d’adoption ont varié selon les préférences de chaque entreprise. En plus de changer les habitudes de travail, la communication par vidéo peut avoir un impact considérable sur la relation entre les sociétés et leurs clients.

Bien qu’utile, la communication virtuelle peut desservir certains secteurs d’activité. Il faut donc en prendre conscience lors du lancement d’une nouvelle activité.

La livraison et le take-out sont les nouveaux mots d’ordre

À l’instar de la visioconférence, ce sont deux concepts déjà existants, mais qui ont pris des proportions épatantes durant et après la pandémie.

Avec les restrictions sanitaires imposées dans plusieurs villes, la livraison est devenue le moyen trouvé pour que les clients récupèrent les produits commandés. C’est le secteur de la restauration qui a le monopole de la livraison. Le marché de la livraison est toujours en plein essor, car il s’agit d’un mode de vie qui a bien été adopté.

Quant au take-out, il s’agit de la vente à emporter qui est devenue un pilier important dans la réduction de l’impact de la pénurie de main-d’œuvre. De nouvelles habitudes ont vu le jour dans le monde des affaires avec cette crise pandémique. Pour lancer son business, il est judicieux d’en tenir compte afin de bien prospérer dans cette nouvelle réalité.

ARTICLES LIÉS