Quelle est la durée maximale de l’Éco-PTZ ?

Vous êtes propriétaire d’un logement construit avant le premier janvier 1990 et vous souhaitez bénéficier d’un prêt Éco-ptz ? Sachez que vous pouvez bien être éligible à ce prêt. Mais vous devez aussi savoir que la durée de ce crédit est définie par les textes de loi. Ce guide fournit justement des informations fiables à ce propos.

Éco-ptz : durée et montant

Récemment prolonger, le montant maximal pour ce prêt est estimé à 50 000 € par un décret du 5 février 2022. Notez que la somme due varie en fonction des travaux à réaliser. Si vous voulez réaliser une action parmi les 7 tâches éligibles, vous avez jusqu’à 15 000 euros exceptés le remplacement de fenêtres qui s’élève à 7000 euros. Vous avez 25 000 euros pour réaliser deux travaux, 30 000 euros pour trois travaux et plus pour la totalité des tâches.

Lire également : Comment enlever un marquage sur vêtement ?

La somme des 50 000 euros concerne les travaux qui peuvent apporter au moins 35 % de gain énergétique et qui libèrent un logement de statut de passoire énergétique. Pour ce qui concerne la durée du remboursement de l’Éco-ptz, elle peut désormais atteindre 240 mois contre 180 mois ; soit 20 ans au lieu de 15 ans. Pour vous verser le prêt, la banque peut le faire une fois ou plusieurs fois. Cela est basé sur un descriptif, des avis détaillant les ouvrages envisagés et des factures des opérations effectivement réalisées.

Que savoir de l’éco prêt à taux zéro ?

L’éco-ptz est un dispositif disponible pour les rénovations des anciennes habitations. Il s’agit d’un crédit dépourvu de frais de dossier et d’intérêt. Ce dernier est prolongé jusqu’à la fin de l’année 2023. La mise en application de ce système est contrôlée par l’article 86 de la loi des Finances 2022. Il peut financer la pose des nouveaux ouvrages, les travaux indissociablement liés, les frais de maîtrise d’œuvre et les frais éventuels d’assurance maître d’ouvrage.

A lire aussi : Nokia 9 PureView : images officielles filtrées avant présentation à la CMM

En ce qui concerne les travaux d’amélioration de performance énergétique, l’éco-ptz permet aussi de faire l’isolation thermique de la toiture et du mur donnant sur l’extérieur. L’isolation des fenêtres, des portes donnant sur extérieur et des planchers bas y sont également compris. Vous profitez aussi d’un financement pour l’installation d’une production d’eau chaude sanitaire et d’un chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable.

Qui sont les bénéficiaires ?

Éco-ptz

Vous devez savoir que l’Éco-ptz n’est soumis à une condition de ressources. Ainsi, tous les propriétaires et copropriétaires peuvent en bénéficier si le logement est construit avant le premier janvier 1990. Il est aussi accordé lorsque l’habitation est la résidence principale du propriétaire ou d’un locataire. Les copropriétaires quant à eux, en bénéficient dans le cadre des travaux qui concernent les parties communes du logement.

Les bailleurs engagés à louer leur maison comme une résidence principale peuvent aussi en bénéficier. Il est important de savoir qu’une fois que le prêt est octroyé, les travaux doivent être effectués par un professionnel reconnu garant de l’environnement et vous disposez d’un délai de trois ans pour boucler les travaux.

Comment l’obtenir ?

Seules les banques ayant signé une convention avec l’État sous la forme d’une avance remboursable sans intérêt peuvent vous accorder l’Éco-ptz. Pour demander le prêt, vous devez identifier les travaux et réaliser votre devis par un professionnel RGE. Ensuite, adressez-vous à une banque de votre choix en étant muni du formulaire type emprunteur.

Dans la même perspective, vous avez la possibilité de cumuler l’Éco-ptz avec d’autres aides. Il s’agit de bénéficier d’un Éco-ptz complémentaire. Selon l’article 86 régi par la loi des Finances 2022, vous pouvez seulement souscrire un prêt complémentaire dans les cinq années suivants le premier crédit.

La durée maximale de ce prêt peut aller jusqu’à 20 ans lorsqu’il s’agit d’un Éco-ptz performance énergétique globale. Cependant, le montant des revenus du foyer fiscal ne doit pas surpasser 30 000 euros.

Vous savez désormais tout sur la durée du prêt Éco-ptz, n’hésitez pas à prendre les dispositions pour en bénéficier et pour le rembourser à bonne date afin d’éviter toute mauvaise surprise.

ARTICLES LIÉS