Comment le tirage de la ligue des champions fonctionne-t-il ?

Considérée comme la compétition la plus prestigieuse du football en Europe, la ligue des champions bénéficie d’un traitement particulier. C’est d’ailleurs pour cela que chaque année, beaucoup de spectateurs l’attendent avec impatience. Ils attendent surtout de voir les différentes équipes qui participeront et comment elles seront réparties. Ici, on vous explique tout sur le tirage de la ligue des champions et son fonctionnement.

Que se passe-t-il avant la désignation ?

Quand c’est le moment que survient cet élément, il apparaît primordial de savoir s’y prendre pour se dénicher une source d’information. C’est ainsi qu’avant tout tirage de ligue des champions, on procède à une composition des concurrents en avance.

A lire aussi : Quel salaire net pour emprunter 200 000 euros ?

Là on recense en tout 32 clubs qui doivent participer à la compétition. Au nombre de ceux-ci, on en répertorie une dizaine qui doivent jouer à leur place à travers une phase de barrage. C’est en effet, un mini tournois avant le vrai qui permet de départager les meilleures formations.  Il va donc falloir prendre les formations avec les plus grandes performances entre celles dont les performances n’ont pas été en mesure de les qualifier de façon directe.

A lire également : Comment savoir si ma page Facebook est professionnelle ?

A ce même moment, les 22 autres sont d’offices reconnues et qualifiés. Elles le sont d’ailleurs en fonction de leurs résultats fabuleux au sein des différents championnats européens. Ces dernières voient leurs performances être calculées grâce à un indice UEFA. Il s’agit là d’un indice à partir duquel on peut déterminer, à terme, la qualité des ligues européennes ainsi que leur positionnement les unes par rapport aux autres. Enfin, il faut que le tirage ligue des champions soit celui qui permet année par année de connaître le statut des championnats.

Comment se déroule le tirage ligue des champions ?

En tenant compte de l’indice UEFA, on prend soin de répartir les 32 clubs à travers quatre chapeaux. Par exemple, le premier chapeau pourrait être composé des meilleures formations d’Europe. Pendant ce temps, le quatrième chapeau peut être constitué des équipes avec des performances sportives les moins éclatantes au cours de la dernière saison.

De ce fait, le tirage ligue des champions se doit de donner accès à une répartition des équipes à travers huit groupes de quatre. Une fois répartit, ces mêmes équipes doivent faire attention à se comporter comme des membres issus de chaque chapeau. En effet, ce procédé est conservateur et évite au maximum que les meilleures formations se retrouvent à s’affronter entre elles dès les débuts du tournois. Toutefois, il ne faut pas nier qu’il y a un grand risque d’exposition des formations un peu moins prestigieuses à un danger. Il s’agit là d’un risque accru de devoir les voir faire face à des géants lors de cette entrée de jeu.

Généralement, grâce à ce système, on assiste à des matchs de phase finale avec une grande portée médiatique. C’est d’ailleurs ce qui fait qu’on assiste à des rencontres type comme FC Barcelone-Real Madrid ou même Bayern Munich-Juventus de Turin. Ces matchs sont souvent perçus comme des affiches idéales, qui donnent d’autant plus à la UEFA l’occasion de réaliser des records d’audience fabuleuse. C’est également ce qui leur permet de remplir des stades entiers pour ce genre de matchs.

Quels sont les Réglages d’appoint qui sont apportés au tirage ?

Il faut savoir qu’avec le tirage de la ligue des champions, le positionnement se fait en fonction des places de chaque équipe dans les groupes. Ainsi, on constate que celles du premier chapeau se retrouvent donc de manière provisoire en première place. Au même moment, les autres équipes suivent la logique et évoluent comme il se doit. Il s’agit, en effet, d’un algorithme informatique qui s’occupe ensuite de la modification des classements pour donner un bon ordre d’aller et retour des matchs.

D’un autre côté, il est impossible que deux équipes issues d’une même nation se rencontrent en affront en phase de groupe. C’est justement pour cela que tous les groupes sont classés par couleur pour une meilleure reconnaissance.  On retrouve alors une moitié en rouge, l’autre moitié en couleur en bleu.

Comment sont répartis les clubs dans les différents chapeaux ?

Pour répartir les clubs dans les différents chapeaux, l’UEFA utilise un système de coefficients. Ces derniers sont basés sur les résultats des clubs lors des cinq dernières années en compétitions européennes. Les points obtenus par chaque club sont ensuite additionnés pour donner le coefficient final.

Les 32 équipes qualifiées pour la phase de groupe se retrouvent donc classées en fonction de leur coefficient UEFA respectif, qui est déterminé à partir du bilan précédent dans toutes les compétitions européennes disputées au cours des cinq saisons précédentes. Cette classification permet alors aux équipes d’être réparties en quatre chapeaux différents avant le tirage au sort.

Le premier chapeau regroupe traditionnellement les huit meilleures équipes du classement UEFA, tandis que le deuxième pot comprend celles situées entre la neuvième et la seizième place. Les autres pots suivent cette même logique jusqu’au quatrième pot, qui rassemble généralement les plus petites formations.

Cette méthode a été mise en place afin d’offrir une certaine diversité aux phases finales tout en garantissant un niveau relativement homogène à travers tous ces groupes. De cette manière, il est possible pour chaque fan ou parieur sportif de pouvoir anticiper avec justesse quelle sorte d’affrontement pourrait avoir lieu lors du tirage au sort officiel.

Cela étant dit, comme on peut facilement s’en rendre compte, le hasard intervient aussi souvent de manière aléatoire dans ce processus où même si toutes les conditions préalables ont été remplies correctement, il arrive aussi que certains matchs soient inattendus !

Quelles sont les particularités du système de tirage pour les phases éliminatoires ?

Le tirage au sort pour les phases éliminatoires de la Ligue des Champions suit aussi un processus particulier. Après les matchs de phase de groupes, les clubs qualifiés sont répartis en deux catégories • ceux qui ont terminé premiers dans leur groupe et ceux qui ont terminé deuxièmes.

Les huit équipes ayant remporté leur groupe se retrouvent automatiquement placées dans le chapeau A, tandis que les huit autres sont dans le pot B. Pour assurer une certaine variété et éviter qu’une seule nation ne monopolise toutes les places du tableau d’affichage, aucune confrontation entre clubs d’un même pays n’est permise lors des huitièmes ou des quarts de finale.

À partir des quarts de finale, il est prévu que le système du ‘match aller-retour‘ soit mis en place. Cela signifie que chaque confrontation opposant deux équipes durera deux manches : l’une se jouant sur le terrain de l’équipe locale, alors que la seconde aura lieu sur celui du visiteur.

La particularité majeure concerne la sélection donnée aux formations classées secondaires lors des phases précédentes : ces dernières doivent affronter une formation issue d’un autre groupe contre laquelle elles ne se sont jamais mesurées. Comme pour la phase précédente, aucun club appartenant à une même fédération ne peut être confronté avant les demi-finales afin d’offrir un maximum de diversité possible lors du tournoi.

Il faut noter qu’à partir des demi-finales jusqu’en finale inclusivement, c’est plutôt le niveau global qui détermine le classement des équipes dans cette compétition. Le dénouement final est ainsi très attendu par tous les supporters et amateurs de football, qui espèrent une dramaturgie unique pour leur sport favori.

Tout comme pour la phase de groupes, l’objectif principal reste le même : offrir un maximum d’égalité à toutes les équipes engagées lors des différentes phases, afin que chacune puisse profiter pleinement du prestige offert par la plus grande compétition européenne de football au monde.

ARTICLES LIÉS