Comment notre corps réagit au changement de durée du jour

On a constaté que le changement de durée du jour influence considérablement sur les individus. C’est d’ailleurs pourquoi certains subissent une dépression saisonnière pendant l’hiver, quand les jours rallongent.

En réalité, beaucoup de fonctions physiologiques sont impactées par les variations saisonnières. Cet article vous en dit plus sur la réaction du corps au changement de durée de jour.

Lire également : Comment stopper ses règles naturellement ?

Le changement de durée du jour

Les changements saisonniers associés à la durée du jour (photopériode) impactent le sommeil, l’alimentation, la transmission des signaux entre les neurones et les hormones.

Dans les pays du Nord, où les journées sont très courtes en hiver, beaucoup sont souvent affectés par la dépression saisonnière. Cependant, les mécanismes par lesquels le cerveau s’adapte aux variations d’exposition à la lumière ne sont pas encore compris.

A découvrir également : 5 bonnes raisons de manger du chocolat

L’impact du changement de la durée du jour sur les neurones

Le noyau sous-thalamique (NSC) est formé d’un petit groupe d’environ 20 000 neurones, dont la plupart utilisent le neurotransmetteur acide γ-aminobutyrique et différents neuropeptides.

Il communique avec plusieurs régions du cerveau et joue un rôle clé dans la régulation des rythmes circadiens de l’organisme : changements physiques, comportementaux et mentaux. Ces variations ont une influence sur le métabolisme, la température du corps et la libération d’hormones.

Quand les jours rallongent, les neurones essaient de s’adapter au changement. Des chercheurs de l’UC San Diego ont d’ailleurs expliqué la manière dont ils coordonnent entre eux afin de s’adapter aux différentes durées du jour selon les saisons.

On peut dès lors observer des modifications à la fois au niveau des cellules individuelles et dans le réseau global. En effet, les neurotransmetteurs se mélangent et s’expriment différemment en fonction de la quantité de lumière du jour reçue.

En utilisant des souris dont le fonctionnement cérébral est presque identique à celui des humains, une étude a révélé que des modifications apportées aux neurotransmetteurs du système nerveux central ont un effet sur l’activité cérébrale et les comportements liés.

Comment notre corps réagit au changement de durée du jour

De plus, ils ont constaté que les variations saisonnières d’exposition à la lumière entraînent des modifications du nombre de neurones qui produisent des neurotransmetteurs dans une partie spécifique du cerveau. Celle-ci joue un rôle crucial dans la régulation du stress, du métabolisme, de la croissance, de la reproduction, du système immunitaire et d’autres fonctions.

Les os

L’os, tout comme la peau ou les muscles, est un tissu vivant qui se régénère en raison de deux processus permanents : la formation et la résorption. Ces deux éléments sont impactés par l’heure de la journée et cela peut être expliqué en particulier par la libération de substances dans le sang, qui varient significativement selon le moment de la journée.

L’Énergie

Les mitochondries sont de petites structures cellulaires qui fournissent de l’énergie et permettent aux cellules de votre corps de travailler. Sans ces organites cellulaires, il n’y aurait pas de vie. Cependant, elles sont également affectées par le rythme biologique interne et leur fonctionnement peut être altéré en cas de dérèglement de ce dernier.

Le manque d’énergie peut être également dû à la grande quantité d’énergie utile pour s’adapter à ces changements qui créent du stress pour le corps.

Le sommeil et la santé

Le passage à l’heure d’été ou d’hiver prolongerait chez certains le temps d’endormissement et perturberait la qualité du sommeil en la fragmentant. La qualité et la quantité de celui-ci seraient également impactées.

Les enfants et les personnes matinales seraient d’ailleurs les plus touchées. Ces effets peuvent continuer pendant au moins une semaine, et parfois plus longtemps. Ce trouble transitoire contribue en partie à l’augmentation des accidents de la route suite au changement de la durée du jour.

Enfin, il existe plusieurs horloges biologiques dans le corps qui jouent un rôle essentiel dans le maintien de votre santé. Mais, certaines modifications mineures, telles que l’arrivée de l’heure d’été, peuvent entrainer des perturbations.

ARTICLES LIÉS