Comment l’expert estime la valeur d’une voiture ?

Pour bénéficier de votre assurance auto en cas d’accident de route ou d’un simple accrochage, votre assureur exige l’avis d’un expert sur les dégâts. Cet expert est chargé d’estimer la valeur de votre voiture avant l’engagement de toute réparation. Cependant, comment l’expert estime-t-il la valeur d’une voiture ? Découvrez-le ici.

L’expert évalue les dégâts subis par la voiture

L’estimation de la valeur d’une voiture par un expert consiste à vérifier si le coût des réparations n’excède pas la valeur de la voiture. Ainsi, pour estimer la valeur de votre voiture après un accident, l’assureur fait appel à un expert.

A découvrir également : Comment savoir à qui appartient une plaque d'immatriculation ?

Ce dernier est chargé dans un premier temps d’évaluer le degré d’endommagement de la voiture. Cette évaluation est basée sur les éléments suivants :

  • l’identification de la voiture ;
  • la détermination des causes des dommages ;
  • la définition de la méthodologie de réparation de la voiture ;
  • la détermination du coût de réparation de la voiture.

Après avoir renseigné ces différents points, l’expert va comparer le coût de la réparation avec la valeur de votre voiture avant de prendre toute décision.

A lire aussi : Quel permis faut-il pour un Tmax ?

Après l’évaluation des dommages

Quand l’expert finit son évaluation, il posera son diagnostic en fonction de la diversité des accidents et de la gravité des dommages subis par la voiture.

En cas de dommages graves

Dans le cas où les dommages subis par la voiture sont graves, cette dernière est considérée comme difficile à réparer. Cependant, l’expert a habilité à prendre la décision d’envoyer la voiture à la casse pour destruction définitive.

Il produit donc un procès-verbal sur lequel il précise que la voiture est désormais considérée comme une épave. C’est-à-dire un véhicule hors d’usage (VHU). Pourtant, les véhicules de cette catégorie sont interdits à la circulation et à la vente. Le procès-verbal est à remettre au propriétaire de la voiture.

Par ailleurs, si le coût de la réparation excède la valeur de la voiture, cette dernière est vue comme un véhicule économiquement irréparable (VEI). La procédure de prise en charge de cette catégorie de voitures lui est donc appliquée.

En cas de défaut observé sur la voiture

Il s’agit du moment où l’une des pièces ou l’une des fonctions de la voiture est défectueuse. Dans ce cas, le professionnel automobile chargé de l’inspection de la voiture produira un rapport permettant à l’assureur d’enclencher une action de réparation des dommages. Il est important de noter que la loi est très exigeante à propos.

Les cas ne nécessitant pas l’intervention d’un expert

Dans certaines situations, l’intervention d’un expert n’est pas toujours nécessaire. Il s’agit entre autres des cas où l’assuré est entièrement responsable de l’accident alors qu’il n’a pas souscrit une formule d’assurance tous risques.

ARTICLES LIÉS